juillet 29, 2022
DD News

Zoom sur la province du HAUT_KATANGA

Les violons se sont bien accordés entre Dieudonné PIEME et Jacques KYABULA respectivement Gouverneur des Provinces du Kasaï et du Haut-Katanga autour d’une nébuleuse que tentent d’entretenir suavement des semeurs de zizanie tapis dans l’ombre.

Alertés par des cabales et autres messes noires montées par ces faiseurs de désert, les 2 éminentes personnalités ont senti venir l’apocalypse et ont coalisé leur effort pour baliser le chemin de la cohabitation pacifique incontournable entre les 2 peuples, puisque appartenant à un même et seul pays : LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO.

L’histoire de notre Pays nous apprend que le Colonisateur Belge, en son temps, dans sa politique néfaste et séparatrice de DIVISER POUR MIEUX REGNER (laquelle contrastait avec sa propre devise qui stipule : L’UNION FAIT LA FORCE), avait broyé du noir face à un peuple autrefois brimé par le Pouvoir autoritaire du bâton et de la chicotte, mais qui avait décidé à rester soudé pour son émancipation politique, culturelle et sociale.

Les deux Leaders politiques appellent ainsi leurs administrés à opter pour une paix durable, car Kasaïens et Katangais sont à comparer aux doigts de la main, qui restent attachés pour la vie…et la mort, sachant que chaque doigt a son rôle à jouer dans la participation à l’oeuvre commune de développement de l’Espace Grand-Katanga/ Grand-Kasaï.

Cette levée de bouclier de Jacques KYABULA Katwe et Dieudonné PIEME est une réplique à l’esprit xénophobe et tribal observé ces derniers temps dans le chef de certaines personnalités politiques qui s’évertuent à alimenter à grand-feu le chaudron du tribalisme et noircir ainsi le firmament de l’unité nationale, prônée par les instances nationales.

J’exhorte Maweja Djunes, gouverneur du Kasaï-oriental à emboîter les pas, au lieu de faire semblant et alimenter la polémique car la majeure partie des Kasaïens basés dans le Haut-Katanga viennent de sa province.

KASAÏENS ET KATANGAIS, SOYONS VIGILANTS et disons NON à toute sollicitation négative d’où qu’elle vienne!
Soutenons l’unité prônée par le chef de l’état Félix-Antoine Tshisekedi car « l’union fait la force ».
✍Denise Dusauchoy
Influenceuse

Enable Notifications    OK No thanks